Loustal sur le web
Articles - Biographie - En images - Sur le web - retour sommaire

 

dernière mise à jour le 17/02/2006

 


TV 5 : SOLUBLE DANS L'AIR


soluble dans l'air un magazine pétillant

loustal


Ses inspirations ne se situent pas du côté de la bande dessinée mais se réfèrent à la peinture : Gauguin, Matisse, Modigliani, Hopper, Hockney... Ce dessinateur hors pair comble les fans de "BD" par son graphisme précis et pictural.

Jacques de Loustal est né en 1956 à Neuilly, c'est en étudiant l'architecture qu'il participe au fanzine Cyclone et obtient quelques illustrations dans le fameux mensuel "Rock & Folk", et publie son premier album intitulé "J'ai une vespa, une palm beach, des lunettes noires et en plus elles voudraient que j'ai de la conversation" aux éditions Yann Rudler. Après la publication de quelques histoires courtes dans Métal Hurlant et Libération, il publie "New -York Miami" en 1980 d'après un scénario de Philippe Paringaux. Cette collaboration se poursuivra avec : "Clichés d'amour", "Cœurs de sable", avant de culminer avec "Barney et la note bleue". Parallèlement, Loustal réalise d'autres albums, dont certains des dessins comme "Arrière-saison" ou encore "Zénata plage".
En 1994, toujours avec Philippe Paringaux, il participe à deux ouvrages en tant qu'illustrateur "La couleur des rêves" et "Dune".
A la suite d'un voyage en Indonésie, Loustal transforme ce périple en un ouvrage qui mélange croquis, aquarelles et peintures : "Java" en 1996.

Jacques de Loustal évolue entre bande dessinée, illustration et peinture. Ses œuvres rappellent ses voyages en Afrique, Amérique du Sud, Moyen-Orient; dans un style sobre, il nous raconte ces histoires venues d'ailleurs. Avec "Les frères Rico", Loustal illustre le fameux roman de Simenon. Le dessinateur respecte parfaitement l'esthétisme des codes du western et du roman noir. Il joue des oppositions entre les lieux, colorés comme des carte postales de bord de mer, et les scènes de solitudes, sombres et graves.

Actualité "Les frères Rico" aux éditions Presse de la Cité

site de l'émission

 


 

 

 


CIDADES ILUSTRADAS

 

loustal

 

Un site brésilien dédié aux villes vues par des artiste et illustrateurs nationaux et internationaux dont Loustal, Manara, Prado...

Bem conhecido dos amantes de histórias em quadrinhos, Jacques de Loustal está entre os mais talentosos ilustradores. E quando ele não trabalha sobre sua prancha, Loustal, sistematicamente, encontra-se em algum lugar do mundo, desenhando paisagens e objetos. Os seus cadernos de viagem, editados pela Seuil, são um exemplo de seu trabalho de desenhista-viajante. Para Loustal, "a viagem serve para liberar-se, assim como os desenhos de viagens", pois, "tudo está ligado a uma descoberta permanente" e ele afirma que "gosta de participar de livros que tratam assuntos sobre viagens


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FESTIVAL BD D'UZES - 02-03-04 juillet 2004



festival bd uzès

 

3èmes Rencontres de la BD et de l'illustration


Pour sa troisième édition, le festival fait place à Place, françois Place pour être plus précis. Le célèbre illustrateur pour la jeunesse a invité ses amis et confrères : Pétillon, Rochette, Schuitten, Ferrandez, Besse, Loustal...et les autres.


 

 

 

 

MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES
mai 2003


ministère des affaires étrangères

le faiseur d'images

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE SOIR.BE - mercredi 12 février 2003


le soir en ligne

simenon

 

 

 

 

 

radio france
janvier 2003

portrait loustal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BDARTIST(E) - novembre 2002
logo bdartist(e)

 

 

 

 

 

 

cadre

 

 

 

 

loustal

 

Jacques de Loustal, dit Loustal, est né à Neuilly en 1956.

Il commence par étudier l'architecture au Lycée de Sèvres.
Dès 1977, il publie dans des fanzines comme Cyclone. La même année, on le retrouve dans Rock & Folk. Avec Philippe Paringaux, il réalise diverses histoires complètes qui lui permettront de faire son entrée à Métal Hurlant, histoires reprises en albums par les Humanoïdes Associés (New York Miami et Clichés d'Amour) en 1981 et 1982.

A la même époque, il réalise des illustrations pour Libération, Pilote, ... A partir de 1984, il collabore avec le mensuel (A Suivre) qui verra naître 'Barney et la Note Bleue' et les 'Frères Adamov' (scénario de Jérôme Charyn).

Parallèlement, il mène une prolifique carrière d'illustrateur, -paraîtront ainsi: Pension Maubeuge, Ciné Romans, Lumières du Jour, Carnets de Voyage, Java, Soleil de Nuit, ...- et expose régulièrement ses toiles à la galerie Christian Desbois, mettant à plat ses impressions, ses souvenirs et son imaginaire de grand voyageur.

Jacques de Loustal est membre honoraire du groupe du "Général Lafayette".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ZeStory - 2002
zestory

 

 

 

 

 

UNE BO POUR UNE BD


En 1985, le saxophoniste de jazz Barney Wilen apprend avec surprise qu'il est le " héros " d'une bande dessinée. L'hommage même inconscient ne pouvait pas le laisser indifférent...

suite article

 

 

3 Belles Pages consacrées à l'album 'Jolie mer de Chine' (Casterman)

 

UN AUTRE DEPART

Gilbert Dragonet, le héros de 'Jolie mer de Chine', une nouvelle de l'écrivain-voyageur Jean-Luc Coatalem illustrée par Jacques de Loustal, est chargé d'assassiner la fille de son patron. C'est pourquoi il s'embarque sur le paquebot Célestin avec l'espoir d'une nouvelle vie au bout du voyage... suite article

 

EN PAQUEBOT AU LARGE
DE BORNEO

L'écrivain-voyageur Jean-Luc Coatalem excelle à nous faire revivre, avec un brin de nostalgie, l'atmosphère à bord des paquebots. La nouvelle Arturo Caramajis l'illustre à la perfection... suite article

 

SHANGAÏ EN POUSSE POUSSE

Pour le héros de la nouvelle Arturo Caramajis, il est grand temps de retourner à bord du Palmerston qui mouille au large de Shanghai. C'est l'occasion d'une ballade improvisée en pousse-pousse à travers la ville portuaire... suite article

merci à Fabien Spillmann, directeur littéraire pour ces infos.

 

 

 

 

NOVINKY.CZ - août 2002

Le Monde selon ... Jacques de Loustal


article

 

 

 

 

 

 

 

 

 


CASTERMAN.COM - juin 2002

 

Loustal-Coatalem: la BD prend le large

Dessinateur, peintre, illustrateur baroudeur, Jacques de Loustal ne se donne pas souvent les moyens de s'ennuyer. Pour lui, la richesse naît clairement de la diversité : ses incessants va-et-vient entre l'illustration et la bande dessinée lui permettent de ne pas laisser sa créativité se diluer dans des travaux de commande ou, à l'inverse, se concentrer jusqu'à se figer dans une monomanie typiquement BD. Par-dessus tout, le créateur se veut aussi libre de ses projets que l'homme de ses mouvements : le premier ne s'est jamais engagé sur la voie glissante de la série, le second prend régulièrement la route pour se forger de nouvelles envies.

paquebot

Si les débuts de Loustal correspondent au plein essor de la BD, époque depuis laquelle pas mal d'eau a coulé sous les ponts (de Tolbiac notamment et évidemment), il n'est pas le moins du monde blasé : la bande dessinée a encore beaucoup de choses à dire, pour autant que ses auteurs ne se laissent pas scléroser. Coatalem, lui, n'est pas vraiment un fou de bande dessinée, qu'il considère comme un univers parallèle à sa vie de nouvelliste-journaliste-romancier-globe-trotter. Comment est donc venu aux auteurs ce désir de collaborer ? C'est que Coatalem a quelque chose que Loustal n'a pas - il y a quand même une justice ici bas - et qui le fait fantasmer : sa verve ciselée, ce joujou extra-stylé qui le rend apte aux plus impressionnantes prouesses textuelles. Ses romans, ses nouvelles et ses récits de voyage sont empreints d'une ironie légère, qu'il manie avec habileté dès lors que sa plume caresse le papier (*). Extraites du recueil Tout est factice, les deux nouvelles qui composent Jolie mer de Chine mettent en scène des personnages dont la vie apparaît comme instable et truquée. C'est aussi cette dimension qui a plu à Loustal, qui partage avec Coatalem une même sensibilité, leurs œuvres mêlant pareillement les aspects graves et plus légers de l'existence.

En résumé, Loustal ne conçoit de BD que de qualité : si dialogues il doit y avoir, qu'ils soient riches et colorés, que les phrases puissent nous exalter, en un mot, que le Verbe nous soit cher!

De ses relations fécondes avec des scénaristes musclés sont nés des albums forts, où les textes souvent off déroulent des histoires faites de tragique et de comique - dans la mesure où l'ironie du sort est considérée avec suffisamment de distance pour que l'on puisse en rire. Amours implacables, haines passionnées, les destinées des personnages se cristallisent en parcelles d'éternité, figées dans des instantanés travaillés, que le dessinateur arrive à enchaîner sans à-coups, comme si de rien n'était.

Tel est l'effet Loustal, saisissant et paradoxal : il fait bien de la bande dessinée (les cases, les images, les découpages en attestent), mais une bande dessinée "distanciée" : l'adhésion n'est pas immédiate, les regards l'emportent sur les mouvements, les psychologies complexes se dessinent au fil des événements. Ainsi s'ébauche une réponse, peut-être, à la question de la légitimité de la bande dessinée, une forme de synthèse possible entre BD et littérature, à travers une approche nécessairement personnelle. Paradoxe encore : cette approche personnelle est partagée, à travers des histoires d'horizons différents qui, réappropriées, transformées par l'alchimique palette, sont au final reconnaissables entre toutes : " Bon sang, mais c'est bien sûr du Loustal ! ". Les œuvres pourtant ne se fondent jamais dans un moule, l'auteur s'acharnant à le casser à chaque nouvelle entreprise, pour découvrir de nouveaux outils, de nouveaux gestes, de nouveaux… automatismes ? Horreur ! Il est temps de changer d'air !

Paradoxe toujours - ou tour de force ? - ou nécessaire ambition ? Que cette approche personnelle ne soit surtout pas confidentielle ! Loustal est ouvert à tout projet novateur, pour autant qu'il soit susceptible d'intéresser suffisamment de lecteurs.

Toujours ici et en même temps ailleurs, aujourd'hui dans le registre drôle et léger des nouvelles de Coatalem, qui lui va si bien aux teintes, il surgira demain là où on l'attend le moins. Ainsi, on a peine à imaginer ce coloriste surdoué se tourner vers le noir et blanc : c'est pourtant du domaine du possible.

valise

Pour Loustal comme pour Coatalem, ces deux complices merveilleusement instables, les frontières sont toujours à traverser, dans la création comme dans la vie : il est dans notre intérêt de lecteurs de leur souhaiter bons voyages.

Frédéric Desmarest

© Casterman - retrouvez le dossier complet (images, interview...) sur le site



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ROUTARD.COM - octobre 2001



routard.com


Le Monde selon ... Jacques de Loustal



loustalBien connu des amateurs de bandes dessinées, Jacques de Loustal fait sans conteste partie, avec Bilal et Tardi, de nos plus talentueux illustrateurs. Et quand il ne travaille pas sur des planches, Loustal est bien souvent à l'autre bout du monde, à croquer des paysages, des objets…

Ses carnets de voyage, parus au Seuil sont un exemple de son travail de dessinateur-voyageur ; Voyage en Egypte, sur les pas de Flaubert, qui vient de paraître aux Editions du Garde-Temps, en est un autre.

Rencontre avec un auteur qui se double… d'un voyageur infatigable.

interview

 

 

creativtv.net
plus d'infos

 

Jacques de Loustal évolue entre bande dessinée, illustration et peinture. Ses oeuvres rappellent ses voyages en Afrique, Amérique du Sud, Moyen-Orient; dans un style sobre il nous raconte ces histoires venues d'ailleurs.

Loustal : "J'aime les livres d'images, et j'aime donc remplir de dessins des livres blancs trouvé au gré de voyage dans les papeteries du monde entier. Ces dessins de totale liberté sont un réservoir duquel émergent des compositions sur des toiles, points de départ d'autres voyages dans la couleur".

Réalisé par creativtvnet dans le cadre de la particpation de Loustal à la 2ème édition "Les états d'art de la bande dessinée", à la Fondation Coprim (février 2001)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Articles - Biographie - En images - Sur le web